Voyage à Madagascar, à la découverte de la « grande île » afro-asiatique

Partir à Madagascar - Afrique

Madagascar présente la particularité de posséder des traits à la fois asiatiques et africains. Séparée du continent il y a 165 millions d’années, l’île a conservé la terre rouge, la faune et la flore qui caractérisent les pays d’Afrique. La majorité de la population malgache provient d’Asie et a conservé la culture des rizières. Cette double culture fait du pays une destination originale et attachante.

Partir à la découverte de Madagascar, c’est se laisser surprendre à chaque instant : magnifiques forêts tropicales et littoraux, paysages de latérite, un sol rouge formé sous un climat tropical, plages de sable blanc, rencontres avec les lémuriens…

Les sites naturels de Madagascar à découvrir lors de vos vacances à Madagascar

Située à proximité du parc national de l’Andringitra, la vallée du Tsaranoro mérite un détour. Sa couleur ocre, ses villages de terre sèche et son pic du Tsaranoro à la silhouette majestueuse font de la vallée un lieu d’une beauté pure. Des sentiers sont praticables pour la randonnée.

Les massifs de grès du parc national de l’Isalo figurent parmi les curiosités naturelles les plus visitées par les voyageurs. Pour cause, ils sont à la fois facilement accessibles et riches en découvertes. Les panoramas sont magnifiques : piscines naturelles, grottes, canyons et rivières… vous croiserez également sur votre route des pachypodiums et des lémuriens.

Pour vous baigner dans des eaux translucides venant lécher une plage de sable blanc et fin, elles-mêmes bordées par les cocotiers, prenez la direction de l’île aux Nattes, un minuscule îlot flottant sur un lagon.

Les trésors culturels de Madagascar

Si Madagascar est le paradis des randonneurs, des oiseaux et des lémuriens, l’île réserve bien d’autres surprises à qui s’intéresse à l’histoire du pays.

Principal trésor historique et culturel d’Antananarivo, le Palais de la Reine, ou Rova Manjakamiadana surplombe la capitale. L’édifice servait de résidence principale aux rois et reines de l’Imerina entre le 17e et la fin du 19e siècle.

Dans un rayon de 20 km d’Antananarivo se trouve la « colline bleue » d’Ambohimanga dominée par un « rova » (palais). Il s’agit de l’un des plus beaux et intéressants témoignages historiques de Madagascar, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette colline royale comprend une cité et un site funéraire royaux, ainsi qu’un ensemble de lieux sacrés. Elle est encore aujourd’hui un lieu de culte et de pèlerinage.

Posté par :

Publié le : 24 juillet 2015

Vus : 984

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *