Voyage en Espagne : Séville, Cordoue et Grenade, les trois belles andalouses

L’Andalousie est une région espagnole à part, avec son caractère bien trempé et son castillan fièrement revendiqué, au même titre que le catalan dans le nord du pays. La région a subi de nombreuses influences depuis l’Antiquité, et a conservé les traces du passage des maures, notamment à travers l’architecture mudéjare. En route pour Séville, Cordoue et Grenade pour un voyage En Espagne, au cœur de la belle Andalousie.

Séville, le joyau de l’Andalousie

Quatrième ville d’Espagne et capitale de la communauté autonome, Séville brille mondialement par ses trésors d’architecture. Selon un dicton espagnol, « Qui n’a jamais vu Séville n’a jamais vu de merveille ». Lorsque l’on contemple la cathédrale et sa Giralda ou l’Alcazar et ses jardins, on comprend mieux pourquoi. De nombreux palais de style mauresque se laissent découvrir au détour des ruelles pavées, qui s’animent chaque jour à la tombée de la nuit à l’heure des tapas apéritives.

Cordoue ou l’harmonie des cultures

Cordoue, plus grande ville d’Europe au Xe siècle, a conservé de son passé une image de tolérance. S’y sont mêlées en parfaite harmonie les religions arabes, juives et chrétiennes. Cette harmonie a donné naissance à une architecture particulièrement riche, à l’image de la Mezquita, une mosquée construite au VIIIe siècle devenue cathédrale, considérée comme le chef d’œuvre de Cordoue. À l’intérieur, la maqsura, caractéristique de l’architecture islamique, est éblouissante, de même que les extensions qui ont donné naissance à la cathédrale lors de la Reconquête.

Grenade, l’un des plus beaux témoignages de la culture musulmane en Europe

Sous la domination arabe, Grenade fut la ville la plus prospère de la péninsule ibérique. Aujourd’hui, elle fait figure de superbe témoignage de la culture musulmane en Europe, comme en témoigne le somptueux palais de l’Alhambra. Ses patios et jardins ont inspiré de nombreux écrivains. Tout en haut des tours de la citadelle, l’Alcabaza, érigée entre le XIe et le XIIIe siècle, la vue sur Grenade est imprenable. Les ruelles de l’Abaicin, l’ancien quartier musulman offrent quant à elles la perspective de charmantes promenades.

Posté par :

Publié le : 22 décembre 2015

Vus : 4409

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *