Voyage culinaire : la cuisine méditerranéenne et ses spécificités selon les pays

Voyage culinaire - la cuisine méditerranéenne

La cuisine méditerranéenne se caractérise par une abondante consommation de fruits, légumes, céréales et huile d’olive, et par une faible consommation de viande et de produits laitiers. Depuis 2010, la « diète méditerranéenne » est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO comme « un ensemble de savoir-faire, connaissances, pratiques et traditions ». Le régime diffère légèrement en fonction des différents pays du bassin méditerranéen. Petit voyage culinaire en Grèce, Espagne et Turquie.

La cuisine méditerranéenne grecque

On trouve dans la cuisine contemporaine grecque beaucoup d’huile d’olive, de plantes aromatiques, de légumes, de poisson, de graines, et de produits de la mer. Les viandes sont également très variées : volaille, agneau, mouton, lapin et porc. La gastronomie grecque est par ailleurs largement constituée à base d’olives, de fromage, d’aubergines, de courgettes et de yaourt.

La cuisine méditerranéenne espagnole

La cuisine espagnole a évolué au fil des nombreuses découvertes faites lors des conquêtes en Amérique latine, en Asie et en Afrique. De nouvelles épices et nouveaux aliments ont été rapportés, tels que les tomates, les pommes de terre, la vanille, le chocolat, les pois… Les longues occupations phéniciennes, romaines, grecques et surtout maures ont apporté les épices, les amandes, les oranges et les citrons. La grande diversité géographique, culturelle et climatique du pays a également marqué la gastronomie espagnole, avec des spécialités pour chaque région. Celles bordées par la mer ont pour spécialités les plats à base de poissons et de fruits de mer, tandis que celles situées dans les montagnes proposent des plats plus ruraux. Dans le sud de l’Espagne, où il fait très chaud l’été, on trouve des spécialités froides telles que le Gaspacho.

La cuisine méditerranéenne turque

Située à la lisière de la cuisine asiatique, orientale et méditerranéenne, la cuisine turque bénéficie de l’héritage ottoman de la Turquie. Elle s’est enrichie grâce aux migrations des turcs au fil des siècles, de l’Asie centrale à l’Europe et a été influencée par la Grèce, le Moyen-Orient, les Balkans ou l’Arménie. On trouve également de nombreux plats identiques à ceux de la gastronomie libanaise et grecque. La cuisine turque est principalement constituée de pâtes, poissons, légumes et desserts. Les spécialités les plus connues sont les dolma (légumes farcis), les kebap (grillades), les manti (raviolis), les börek (feuilletés), les pilay (plats de riz) et les baklava, lokum et künefe (pâtisseries).

Posté par :

Publié le : 28 avril 2015

Vus : 1267

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *