« Tu parles-tu québécois ? » Des expressions qui font voyager et sourire

panneau expression quebecoise

Si vous prévoyez de partir prochainement pour un voyage au Québec, mieux vaut apprendre quelques rudiments de québécois, qui, avec ses faux-amis et son vocabulaire fleuri est une langue à part entière ! Voici un petit florilège des mots et expressions les plus étonnants.

Les faux-amis

Vous pensiez retrouver vos nouveaux amis québécois vers 19h ou 20h pour le dîner ? Détrompez-vous, ce n’est pas ce que vous croyez… petite liste de mots qui ne signifient pas ce qu’ils veulent bien laisser entendre.

Une bombe : une bouilloire

Les bœufs : les policiers

Un bungalow : un pavillon de banlieue

Un char : une voiture

Coulant : glissant. « Attention, c’est coulant ! »

Le dépanneur : l’épicerie de proximité

Être crampé : rire aux éclats

Être en famille : être enceinte

Une culotte : un short

Une liqueur : un soda

Une gomme : un chewing-gum

Une sucette : un suçon

Le déjeuner : le petit-déjeuner

Le dîner : le déjeuner

Le souper : le dîner

Avoir l’air caduque : avoir l’air triste, découragé

Les expressions imagées

Chanter la pomme : conter fleurette

Être assis sur son steak : rester planté à ne rien faire

Être aux oiseaux : être heureux

C’est tiguidou ! : C’est ok, c’est d’accord

Je suis mal pris : j’ai besoin d’aide

Être fou comme un balai : être en état de panique ou être fou de joie

Se sauter dans la face : s’énerver avec quelqu’un

Faire la baboune : bouder

Aller gazer : faire le plein d’essence

Avoir les mains pleines de pouces : être maladroit

Avoir une crotte sur le cœur : en vouloir à quelqu’un

Posté par :

Publié le : 4 février 2016

Vus : 3333

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *