Comment éviter les malentendus lors de votre séjour au Québec ?

Vocabulaire au Québec

« Tabernacle ! Ça coûte pas une terre en bois d’boutte ! * » Le langage québécois, ses expressions et en particulier son accent sonnent souvent aux oreilles des français comme une mélodie exotique…  Si vous avez décidé de faire du Québec la prochaine destination de votre séjour, vous risquez d’être surpris par les différences de langage et de culture qui existent chez nos cousins lointains. Petit manuel de savoir-vivre pour communiquer et s’intégrer dans la culture québécoise sans malentendus.

Le québécois, un « langage » métissé

Vous pensez peut-être que vous n’avez pas d’accent particulier contrairement aux québécois, et pourtant, les français sont réputés au Québec pour avoir un accent « pointu » !

Dans cette province francophone du Canada, le langage est basé sur un paradoxe : le mélange d’une volonté de franciser au maximum ce qui est importé des contrées anglophones et de l’utilisation quotidienne de l’anglais dans la vie courante. Les titres de films américains sont ainsi systématiquement traduits en français. À titre d’exemple, « American Pie » et « Dirty Dancing » ont été traduits par « Folies de graduation » et « Danse lascive »… on retrouve également cette traduction littérale dans la vie de tous les jours : un parking se dit « stationnement », et l’on chausse ses « patins à roues alignées » en guise de rollers…

Cela n’empêche pas les québécois d’ « écouter une bonne toune » (écouter une bonne chanson, du nom anglais « tune »), de se servir de « tape » (ruban adhésif) et de faire du « filing » (faire du classement). Préparez-vous donc à entendre un mélange de français et d’anglais dans toutes les conversations !

Pour éviter tout malentendu en parlant avec les québécois, le mieux est de connaître les mots de vocabulaire les plus utilisés. Voici toutefois quelques faux-amis qui peuvent susciter quelques incompréhensions, voire quelques situations burlesques, notamment au restaurant :

Une boisson = une boisson alcoolisée

Un breuvage = une boisson

Une liqueur = un soda

Un rôti = un toast

Un cabaret = un plateau

Personnalité et habitudes québécoises

Les québécois sont réputés comme étant accueillants, chaleureux et ouverts. Vous verrez ainsi que le tutoiement est un usage très répandu qui s’applique dès les premiers mots échangés, quel que soit le contexte. Ne vous formalisez donc pas !

Les habitants du Québec ont gardé certains mots de vocabulaire oubliés par les français. Ne soyez pas surpris de vous voir proposer un déjeuner le matin, un dîner à midi et un souper le soir… Sachez d’ailleurs que le souper se prend bien plus tôt qu’en France, soit vers 17h !

Enfin, si la charcuterie, le fromage, le vin et les produits typiquement français en général restent peu consommés car extrêmement chers, les autochtones mangent volontiers du homard et du saumon qui sont plus accessibles. De quoi enrayer tout éventuel sentiment de homesickness* !

* Expression québécoise signifiant : « ça ne coûte pas si cher que cela ! »

* Traduit de l’anglais : « mal du pays »

Posté par :

Publié le : 26 août 2014

Vus : 1173

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *