Festival hindou : la célébration du Thaï Pongal (14 au 17 janvier 2015)

Rosace faite de fleurs - Sri Lanka

Célébré dans le sud de l’Inde, dans le Tamil Nadu, et le Sri Lanka par les tamouls, le Thaï Pongal est un festival hindou traditionnel. Sorte de fête des moissons ou de « Thanksgiving », il célèbre la fertilité de la nature à travers des prières de remerciement des divinités.

Une fête en famille et entre amis

Pendant la fête du Thaï Pongal, les hindous se réunissent en famille et entre amis, préparent du riz cuit au lait et cueillent des fruits pour en faire des offrandes aux dieux afin de s’assurer des récoltes futures. Pour l’occasion, on nettoie et décore sa maison, soigne ses animaux de la ferme avant de mijoter un repas de fête.

Une célébration annuelle sur plusieurs jours

Le Thaï Pongal, qui désigne le premier mois du calendrier (Thaï) et le nom d’un plat à base de riz (Pongal) se déroule sur plusieurs jours. D’abord, les célébrations sont destinées à exprimer sa joie d’assister à la renaissance de la nature. Après un bain, on enfile de nouveaux vêtements, on décore sa maison de kolam (dessins indiens) et on allume un petit bûcher avant de se réunir pour cuisiner le traditionnel Pongal. Les jours suivants, place à la fête du bétail (Maatu Pongal), qui met à l’honneur les animaux qui ont contribué au succès des récoltes. Une fois les bœufs baignés, leurs cornes sont peintes en vert, rouge, bleu ou jaune, leur corps couvert de fleurs et leur front enduit de curcuma. Le bœuf étant pour les hindous un animal sacré, il reçoit des fruits lors d’une cérémonie d’offrandes (Puja).

Posté par :

Publié le : 9 janvier 2015

Vus : 1673

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *