Colombie : 5 activités incontournables

Visiter Carthagène des Indes

Vous souhaitez découvrir les trésors de la Colombie mais ne savez pas par quoi commencer ? Voici les 5 activités incontournables pour un voyage réussi et mémorable.

Un trekking dans le parc national d’El Cocuy

 Chaque année entre décembre et février, le parc national d’El Cocuy est l’une des destinations les plus prisées d’Amérique du Sud pour le trekking. C’est là que l’on observe les plus beaux levers de soleil sur les montagnes acérées, les vallées glaciaires et les lacs d’altitude du nord de la Colombie, à la frontière du Venezuela.

L’observation des baleines sur la côte Pacifique

 Tous les ans, des centaines de baleines à bosse effectuent un voyage de 8000 km depuis l’Antarctique pour donner naissance à leurs petits dans les eaux du Pacifique. En vous rendant à Ensenada de Utría, sur la côte Pacifique, vous pourrez assister à un ballet hors du commun formé par des mammifères de 20 tonnes sautant dans les airs, devant un superbe paysage de montagnes couvertes de forêts.

Une baignade aux plages du parc national naturel Tayrona

Pour vous baigner sur l’une des plus belles plages du pays, rendez-vous au parc national naturel Tayrona, près de Santa Marta sur la côte caribéenne. Les eaux claires du Tayrona coulent au bas d’une vaste forêt qui pousse depuis les hauts sommets de la Sierra Nevada de Santa Marta, plus haut massif côtier de la planète.

La découverte du canyon de Rio Claro

La Reserva Natural Cañon de Río Claro est l’une des destinations les plus recherchées de Colombie. Au milieu de cette magnifique gorge creusée dans le marbre coule une rivière translucide ayant donné naissance à de nombreux bassins idéaux pour la baignade. Après avoir traversé la rivière en tyrolienne, vous pourrez explorer les grottes aux alentours ou faire une descente en rafting.

Une balade dans la vieille ville de Carthagène

Après avoir franchi les remparts de la vieille ville de Carthagène, vous aurez l’impression d’entrer dans l’univers d’un roman de Gabriel García Marquez. L’horloge de la Puerta del Reloj semble avoir figé le temps, comme en témoignent les églises érigées par les Espagnols, les places et les demeures historiques.

Posté par :

Publié le : 9 septembre 2016

Vus : 1682

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *