10 animaux en voie de disparition autour du monde

Animaux en voie de disparition

À plumes, à poils ou à écailles, les animaux continuent de fasciner les hommes. Malheureusement, l’activité humaine constitue une véritable menace pour les 10 espèces suivantes. Partez à la rencontre de ces magnifiques créatures tant qu’il en est encore temps !

L’ours polaire

L’ours polaire, roi de l’arctique

L’ours polaire est en voie de disparition principalement à cause du réchauffement climatique

Roi de l’Arctique, l’ours polaire impressionne par sa puissance et son pelage blanc. S’il est assez difficile à observer, il est possible d’en apercevoir dans certaines régions septentrionales du Canada et dans le nord de la Norvège.

Le panda géant

Le panda géant

Le panda géant est présent dans les régions forestières et montagneuses de Chine centrale

Autre ursidé à l’allure sympathique, le panda géant ne vit en liberté que dans quelques forêts de Chine. Vous pourrez toutefois assister à leurs acrobaties au parc d’Océan à Hong-Kong, au zoo de Pékin et dans plusieurs réserves du Sichuan.

Le tigre du Bengale

Le tigre royal du Bengale

Le dangereux tigre du Bengale est présent dans certaines forêts indiennes, leur population, en constante diminution, est d’environ 2 000 individus

Superbe félin aux rayures reconnaissables, le tigre du Bengale hante encore certaines forêts d’Inde par sa démarche gracieuse et son rugissement féroce. Armez-vous de patience et partez admirer ce gros chat au pays du Taj Mahal !

Le cacatoès à huppe jaune

Le cacatoès à huppe jaune

Le cacatoès à huppe jaune est observable à l’état sauvage dans certaines forêts australiennes

Bel oiseau aux plumes blanches, ce cacatoès est très recherché comme animal de compagnie et a vu sa population se réduire dramatiquement à l’état naturel. Vous pouvez toutefois le voir voler en liberté dans les forêts d’Australie.

Le manchot de Magellan

Le manchot de Magellan

Le manchot de Magellan est observable à l’état naturel sur les côtes du sud de l’Amérique Latine

Autre volatile menacé, le manchot de Magellan est victime de la surpêche et de la pollution marine. Vous aurez cependant l’occasion de rencontrer des colonies de ce petit oiseau sur les côtes de l’Argentine et du Chili.

Le rhinocéros de Java

Le rhinocéros de Java

Le rhinocéros de Java ou rhinocéros indien n’est plus observable à l’état sauvage

Il ne resterait aujourd’hui qu’une petite centaine de ce grand mammifère. Considéré comme l’une des espèces les plus rares, le rhinocéros de Java ne se trouve plus que dans le parc national d’Ujung Kulon en Indonésie.

La tortue luth

La tortue luth

La tortue luth n’est plus présente que dans les eaux de l’Océanie

Souffrant de la pollution et du braconnage, cette tortue marine se croise rarement lors des séances de plongée. Il est toutefois possible de l’observer en période de ponte sur les plages du Costa Rica, de la Floride et de l’Australie.

L’éléphant d’Asie

L’éléphant d’Asie

L’éléphant d’Asie est principalement observable en Asie du sud-est

Exploité par l’homme, l’éléphant d’Asie est extrêmement menacé dans la nature. Plutôt que de vous balader sur le dos de ces pauvres pachydermes, observez-les à l’état sauvage au Vietnam, en Thaïlande, au Cambodge, en Inde ou en Indonésie !

Le napoléon

Le Napoléon (poisson)]

Le Napoléon est un poisson qui ne godille plus que dans les eaux Philippines

Gros poisson à la bosse frontale évocatrice, le napoléon ne peuple plus autant qu’avant les eaux de l’Océan Indien et du Pacifique. Les amateurs de plongée peuvent toutefois encore contempler ses jolies couleurs dans les récifs entourant les Philippines.

Le busard de Maillard

Le busard de Maillard

Le busard de Maillard est aussi appelé Papangue à l’île de la Réunion

Survolant autrefois plusieurs îles de l’océan Indien, ce grand rapace vit aujourd’hui exclusivement à la Réunion. Les plus chanceux pourront admirer son vol gracieux lors d’un séjour dans cette destination paradisiaque.

Observer ces espèces menacées dans la nature est un privilège qui n’est pas donné à tout le monde. Soyez donc respectueux de leur environnement et savourez votre chance !

 

Posté par :

Publié le : 27 mars 2017

Vus : 420

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *